Menu
AccueilJe suisEtudiant / Stagiaire / ApprentiComment financer ma formation ?

Comment financer ma formation ?

Je suis étudiant ou Demandeur d'emploi

Qui finance ma formation ?

  • Conseil Régional du Centre - Val de Loire (dans la limite des places disponibles et uniquement pour les formations) :
    • Educateur Spécialisé (70 places par rentrée),
    • Assistant de Service Social (20 places par rentrée)
    • Educateur Technique Spécialisé (20 places par rentrée)
    • Moniteur Educateur (30 places par rentrée)
    • Aide Médico-Psychologique (30 places par rentrée)
    • Auxiliaire de Vie sociale – uniquement les demandeurs d'emploi (20 places par rentrée)
    • Accompagnement VAE
  • Pôle emploi :
    • dans le cadre d'un chèque emploi formation et seulement après validation de votre projet formation par votre pôle emploi – pour la formation Moniteur d'Atelier et l'accompagnement VAE
    • voir directement avec pôle emploi pour une situation particulière

Comment suis-je rémunéré ?

Je peux bénéficier d’une rémunération pôle emploi selon mes droits pôle emploi. Ils peuvent être prolongés si le métier pour lequel je veux suivre une formation est dit en « tension ».

Selon ma situation, je peux bénéficier d’une bourse du Conseil Régional (se référer à la page : mes droits et obligations)

Il est possible de s’inscrire aux épreuves d’admission en tant qu’étudiant ou demandeur d’emploi et de trouver un employeur à l’entrée en formation (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, …)

Je suis apprenti

L'Unité de Formation des Apprentis de l’ERTS proposent 5 formations accessibles par la voie de l’apprentissage :

Ces formations sont dispensées à Olivet, à Chartres, à Blois ou à Bourges.

Centre de Formation des Apprentis pour les métiers du champ social et médico-social
Depuis la rentrée 2012, le CFA accompagne et développe l'apprentissage en Région Centre en partenariat avec les Unités de Formation d'Apprentis.
Le CFA Social Médico-Social est à votre disposition :
- pour vous renseigner sur les métiers accessibles par la voie de l'apprentissage,
- pour vous informer sur les règlementations liées à ce type de contrat de travail,
- pour vous seconder dans le montage du dossier administratif et financier pour finaliser le contrat.

Contact :
Logo CFA v7

59-63 Quai Henri Chavigny - 41000 Blois
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. 09 83 38 27 35



En quelques mots, l'apprentissage, c'est :

    • Préparer un diplôme avec un statut de salarié dans le secteur associatif ou public
    • Avoir droit à un salaire, calculé en pourcentage du SMIC
    • Suivre une formation chez un employeur en étant accompagné par un maître d’apprentissage et faire partie d’une équipe
    • Bénéficier de stages dans d’autres structures
    • Suivre un enseignement théorique à l’ERTS avec des formateurs et intervenants professionnels
    • Avoir un accompagnement individualisé
    • Bénéficier de droits à la retraite et de l’assurance chômage

La formation est financée par mon employeur.

Pour plus d'informations, consultez le guide de l'apprentissage 2015 de la Région Centre-Val de Loire

Vous êtes apprenti ? Devenez assuré social !

Pensez à faire vos démarches pour être affilié auprès de l'Assurance maladie

Être affilé, c'est la clé de l'accès aux soins :

    • bénéficier du remboursement de vos soins de santé
    • être pris en charge en cas d'accident de travail, de maladie professionnelle
    • percevoir une indemnité compensatrice de salaire en cas d'arrêt de travail
    • être informé des dispositifs de prévention...

Pour connaître les démarches à effectuer :
http://www.ameli.fr/assures>>Vous entrez dans la vie active

Je suis salarié en CDI ou en CDD

Comment financer ma formation ?

  • Je fais une demande sur le plan de formation de mon employeur
  • Je fais une demande de CIF

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s'absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l'employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d'une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l'organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou encore d'organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d'entreprises (AGECIF).
Les personnes en CDI et en CDD peuvent faire une demande de CIF.
Les conditions d'accès au CIF ont été aménagées pour permettre aux anciens titulaires de contrat à durée déterminée de bénéficier du dispositif.
Le salarié sous contrat à durée déterminée doit avoir travaillé :

        • 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, au cours des 5 dernières années ;
        • dont 4 mois consécutifs ou non, sous contrat de travail à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois. Le CIF se déroule en dehors de la période d'exécution du contrat de travail à durée déterminée. L'action de formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat. Cependant, à la demande du salarié, la formation peut être suivie, après accord de l'employeur, en tout ou partie, avant le terme du CDD. Les dépenses liées à la réalisation de cette formation sont prises en charge par l'organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation (FONGECIF ou OPCA). L'organisme compétent est celui dont relève l'entreprise dans laquelle a été exécuté le contrat de travail à durée déterminée. La prise en charge financière accordée porte sur la rémunération et sur tout ou partie des frais de formation.
  • Je bénéficie d'un contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation s'adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats. Son objectif est de leur permettre d'acquérir une qualification professionnelle ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire en vue d'accéder à un poste déterminé dans l'entreprise. Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation, les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel. Ce contrat ouvre droit pour l'employeur, pour certaines embauches et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale.
La formation est financée par mon employeur

  • Je bénéficie d'un contrat emploir d'avenir

L'emploi d'avenir vise à permettre l'insertion professionnelle de jeunes peu ou pas qualifiés et ayant
des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi. Il est constitué d'un contrat de travail
conclu entre l'employeur et le salarié et d'une aide à l'entreprise octroyée par l'Etat ou le Conseil
général pouvant aller jusqu'à 75 % du SMIC brut.
Sont concernés :

        • les jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés), sans qualification de formation initiale (niveau VI, V et V bis, V sans diplôme et IV sans diplôme),
        • les jeunes peu qualifiés de niveau V avec diplôme (BEP, CAP) et justifiant d'au moins 6 mois de recherche d'emploi au cours des 12 derniers mois,
        • à titre exceptionnel les jeunes résidant dans une zone prioritaire c'est-à-dire une zone urbaine sensible (ZUS) , une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou dans les départements d'Outre Mer (DOM) qui ont au plus le niveau de premier cycle de l'enseignement supérieur (BAC + 3) et qui justifient d'au moins 12 mois de recherche d'emploi au cours des 18 derniers mois.

La formation est financée par l'Etat et l'OPCA de mon employeur.

Des fonds pour les frais pédagogiques sont encore disponibles en 2016 pour les personnes en contrat d'avenir désirant suivre la formation Moniteur Educateur, Educateur Spécialisé, Educateur Technique Spécialisé, Accompagnant Educatif et Social. Nous invitons les employeurs à contacter UNIFAF.

 

 

Nous contacter

Haut de page