Menu
AccueilVAEMédiateur Familial

VAE MEDIATEUR FAMILIAL

 

La médiation familiale, introduite dans le code civil, article 373-2-7-10 par la loi du 4 mars 2002 relative à l'autorité parentale, est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l'autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation. Son champ d'intervention recouvre :

  • les modalités de l'union, et notamment : mariage, concubinage, PACS ;
  • la situation des liens intergénérationnels dans leur diversité ;
  • les situations de ruptures telles que décès, séparations, questions patrimoniales, incommunications ;
  • les situations de familiales à dimension internationale ;
  • les situations de familles concernées par la protection de l'enfance.

Le médiateur familial favorise la restauration d'un dialogue, la gestion des conflits dans le domaine familial et la recherche de solutions sur la base d'un accord mutuellement acceptable.

Décret 2003-1166 du 2 décembre 2003, arrêté du 12 février 2004, Circulaire DGAS/4A/2004/376 du 30 juillet 2004, Circulaire n°SGMCAS/2006/114 du 9 mars 2006.

 

Le référentiel professionnel

Il est composé de 4 fonctions principales, déclinées en un ensemble d'activités que doit maîtriser un Médiateur Familial.

Le référentiel professionnel est composé de :

  • Une définition de la profession et le contexte de l'intervention
  • Un référentiel d'activités, qui définit les activités rattachées aux 4 fonctions exercées par le médiateur familial.
  • Un référentiel de compétences décliné en 2 domaines de compétences développant les compétences requises pour exercer les fonctions de médiateur familial. Il faut valider l'ensemble des domaines de compétences pour obtenir le DEMF.

Consulter le référentiel professionnel

Le référentiel de compétences

Il est composé de 2 domaines de compétences requises pour exercer les principales fonctions du métier de Médiateur Familial.

Le rapport direct est établi si le candidat justifie avoir exercé :

  • soit au moins 2 activités relevant de la fonction suivante : "accueil/évaluation-information/orientation",
  • soit au moins 1 activité relevant de la fonction suivante : "médiation/gestion de conflits - construction/reconstruction de liens".

Chaque fonction est déclinée en un ensemble d'activités. Vous pouvez consulter ce référentiel d'activités sur le site.

Quelles sont les conditions de recevabilité ?

La durée totale d'activité (activités salariées, non salariées, bénévoles) cumulée exigée est de trois ans en équivalent temps plein.

Elle peut être prise en compte jusqu'à 10 ans après la cessation d'activité et doit être en rapport direct avec le contenu du Diplôme d'Etat de Médiateur Familial.

C'est quoi l'accompagnement VAE de droit commun ?

Durée : 2 à 24 heures maximum

Déroulement :

  • séances collectives et/ou individuelles, à la carte.
  • Possibilité de réaliser les entretiens individuels à distance, via internet et de préférence avec SKYPE

 

Contenu à la carte :

  • aide à l’appropriation du livret 2 et des référentiels d’activités et de compétences,
  • aide à cibler et décrire vos expériences les plus significatives,
  • conseils sur le choix et l’organisation des éléments de preuves,
  • aide méthodologique à la rédaction du livret 2,
  • lecture critique du Livret 2 et conseils personnalisés,
  • préparation à l’entretien avec le jury de validation.

Où : ERTS – Olivet, Bourges et Chartres, Montargis

Les démarches à effectuer

vae-asp-drjscs

Comment s'inscrire et bénéficier d'un accompagnement à la VAE du Diplôme d'Etat de Médiateur Familial ?

Il faut avoir obtenu la recevabilité de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), transmise par l'ASP de Limoges.

Suivant votre situation, les démarches à effectuer, les étapes de votre parcours VAE et les délais sont différents.

Choisissez la situation qui vous correspond :

 

Vous êtes demandeur d'emploi

Les financements :

  • OPCA/OPACIF (Fongécif, Unifaf, ANFH...) où cotisait votre dernier employeur,

Public : demandeur d'emploi ayant terminé un CDD de 4 mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois et pouvant justifier de 2 ans d'activité salariée au cours des 5 dernières années.
Démarches : retirer un dossier de demande de prise en charge auprès de l'OPCA/OPACIF.

  • Conseil Régional Centre et Pôle Emploi pour les demandeurs d'emploi (chèque VAE)
  • les heures DIF ou Compte Personnel Formation (CPF).

Vous êtes salarié

Les financements

  • Plan de formation de l'établissement

Public : salarié en CDI, CDD.
Démarches : vous adresser au directeur d'établissement.

  • CIF VAE

Public :

    • Salarié en CDI sans condition d'ancienneté.
    • Salarié en CDD : vous devez justifier de 2 ans d'activité salariée ou d'apprentissage, consécutif ou non, au cours des 5 dernières années. Le congé VAE se déroule en principe en dehors du CDD et doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du CDD. Mais il peut se réaliser sur temps de travail avec accord de l'employeur, et se réaliser en tout ou partie avant le terme du CDD.

Démarches : retirer un dossier de demande de prise en charge d'un congé VAE auprès de l'OPCA/OPACIF (Fongécif, UNIFAF, ANFH...) où cotise votre employeur au titre du plan de formation.

  •  les heures DIF ou Compte Personnel Formation (CPF).

Contacts

Coordinatrice VAE : Audrey ALLARD
Secrétariat : Noémie THIRIAT
Ligne directe : 02 38 69 68 59
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Demande d'informations : cliquez ici

 

Nous contacter

Haut de page